Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 10:20
 

S'il est une personne pour qui le temps c'est de l'argent, c'est bien maître Jean.
Et le temps, il en gagne tant et tant, qu'il n'a même plus le temps de profiter du bon temps.
Un jour, chemin faisant, il rencontre un enfant sanglotant .
-Pas le temps, pas le temps. Ce gosse doit bien avoir une maman !
Plus tard , c’est un homme qui lui tend la main en mendiant.
-Pas le temps, pas le temps. Peste soit ce fainéant !
Enfin un vieillard croisant, une charge trop lourde portant.
-Pas le temps, pas le temps. d'aider un vieux croulant !
Mais au bout de la route, quelqu'un l'attendait, en travers du chemin un homme se tenait.
-Homme pressé ! Lui dit-il. Pour consoler l'enfant tu n'avais pas le temps, de donner au mendiant tu n'avais pas le temps, d’ aider le vieillard là non plus tu n’avais pas le temps

Hé bien tu auras tout le temps maintenant.
Alors, levant sa faux, l'Ankou , car c'était lui, coupa le fil de sa vie.
Mes amis qui m'écoutez, prenez le temps de vivre, d'aimer, de donner, car demain vous n'en n'aurez plus le temps.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche