Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 18:23

Vous qui ne croyez en rien, écoutez l’histoire que je vais vous conter.

j’accompagnais ce jour là un groupe d’enfants, pour l’une des nombreuses randonnées contée proposée dans l’espace naturel des monts d’Arrée. Cela faisait un moment que nous marchions et je constatai qu’une nouvelle personne s’était jointe à nous. L’homme était âgé, de longs cheveux blancs encadraient un visage mince encadré d’une barbe folle. Il marchait à petits pas, silencieux, je sentais son regard perçant posé sur moi et je ne pouvais m’empêcher de ressentir comme un malaise. D’où venait-il ? A quel moment et pourquoi s’était –il joint à nous. J’avais envie de lui poser la question, mais une force étrange m’en empêchait.

Nous étions au beau milieu de la lande et j’abordais mon sujet préféré : les korrigans. Ayant assemblé les enfants autour de moi je me mis à leur parler du petit peuple et des histoires fantastiques qui courent sur ces personnages du légendaire breton, j’en profitais pour les mettre en garde de ne jamais errer le soir, seul en ces lieux de peur de les rencontrer. C’est alors que le vieillard s’avança, des larmes coulaient sur ces joues.

- Entendez vous ce que le monsieur vous dit ! Cria t-il d’une voix forte. Enfants ne parcourez jamais seul la lande.

Puis le vieillard s’adressa à moi.

- Regardez moi, regardez moi bien, mon visage ne vous dit rien ?

- Non lui dis-je.

- Il y a un an, jour pour jour, j’étais l’un de ces enfants qui vous accompagnait pour cette randonnée contée. Tout comme aujourd’hui vous nous aviez mis en garde, mais pour mon plus grand malheur je ne vous ai pas écouté. Le soir venu je suis retourné sur la lande et caché dans les genêts j’ai attendu pour voir les korrigans. A peine le soleil fut-il couché, que la terre s’ouvrit en deux, laissant apparaître une vaste caverne. J’entendis des cris, des chuchotements et tout à coup les korrigans m’apparurent. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire il découvrirent ma cachette et m’ayant capturé il m’entraînèrent dans une ronde infernale qui dura toute la nuit. Au petit matin dès les premiers rayons du soleil il me forcèrent à les suivre dans leur grotte, là je restai enfermé jusqu’au soir venu quand à nouveau il m’entraînèrent dans leur sarabande et ceci toutes les nuits depuis un an.

Tout à l’heure, quand vous êtes passés, j’ai été réveillé par la voix des enfants, je me suis alors aperçu que le rocher qui ferme la caverne des korrigans était restée légèrement entrouverte et j’ai pu m’échapper par cet étroit passage. Quel bonheur d’être enfin libre ! Mais je suis quand même bien puni car un mois passé avec les korrigans vaut cinq de nos années et moi qui n’ai que douze ans me voilà un vieillard maintenant. Je vais essayer de retrouver mes parents mais j’ai peur qu’ils ne me reconnaissent pas. Quand à vous les enfants n’oubliez pas, jamais Seuls ! le soir sur la lande.

Le vieillard partit et il me sembla que plus il s’éloignait de la lande, moins son dos se faisait courbé, ses cheveux moins blanc, bientôt l’on ne vit plus que la frêle silhouette d’un garçon de douze ans.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

saadou 04/11/2009 18:23


c'est tout comme pour moi, mais le vieux bonhomme c'était pas moi vu que si j'ai bien la barbe folle comme lui je pouvais pas être lui puisque je ne suis point t'un homme!
en âge humain j'ai 75ans c'est bien trop vieux mais en âge de sorcière 78ans: je suis une ado !
bon vent le griot; les vents d'arrees ont apporté le parfum des fleurs jusqu'en occitanie!
toi, je te bise plus que fort!!! smacccc


le passager 05/11/2009 18:16





saadou 04/11/2009 18:23


c'est tout comme pour moi, mais le vieux bonhomme c'était pas moi vu que si j'ai bien la barbe folle comme lui je pouvais pas être lui puisque je ne suis point t'un homme!
en âge humain j'ai 75ans c'est bien trop vieux mais en âge de sorcière 78ans: je suis une ado !
bon vent le griot; les vents d'arrees ont apporté le parfum des fleurs jusqu'en occitanie!
toi, je te bise plus que fort!!! smacccc


zerlina 04/11/2009 18:22


bouuuuhhhhh, ça fait peur !
Heureusement, l'histoire finit bien

bizzz


zerlina


le passager 05/11/2009 18:19


Et oui ! il se passe parfois de drôle de choses par ici.


Renard 04/11/2009 00:48


Super.... il a reperdu les années gagnées avec les korrigans..
J'espère que pour le coup, ls enfants auront retenu la leçon
Bon mercredi à toi Passager et merci pour ce conte 


le passager 05/11/2009 18:18



Au fait ! t'ais je déjà dit que je suis beaucoup plus jeune qu'il n'y parait



agathe 03/11/2009 20:38



je suis super contente

je ne sais pas pourquoi j'ai une telle passion pour ces contes ,
pour les conteurs,
j'aurais aimé vivre dans une région ou le  soir les gens écoutent ces merveilleuses histoires,,
j'adorais JPierre Chabrol,
rien qu'én écoutant sa voix , j'étais au paradis
merci à toi




le passager 05/11/2009 18:22



Dès que je serai au point techniquement j'essayerai d'en enregistrer un en lecture sonore



Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche