Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 11:29

Il y avait jadis à cet endroit un vieux pont qui enjambait la rivière. Il n'en reste aujourd'hui que quelques pierres qui gisent au fond de l'eau et son histoire serait oubliée si ma grand'mère ne me l'avait contée.

C’était il y a bien longtemps au moment du Carnaval, le fest-noz battait son plein et les trois amis qui s'en retournaient chez eux avaient largement profité de la fête. Ils marchaient en titubant, éclatant de rire à tout propos. Le soir tombait et les pavés retentissaient sous le bruit de leurs sabots. Arrivés à la hauteur du vieux pont, ils aperçurent sur l'autre rive un personnage des plus bizarres, affublé d'un ridicule costume de démon complété par une superbe paire de cornes posée au sommet de son crâne.

-  Holà, compère ! Dit l'un de nos trois amis. Est-ce donc ta femme qui t'a ainsi arrangé ?

-  Comment ? Répondit notre homme, vous ne reconnaissez donc pas en moi votre maître, le grand Satan ?

  Si fait, si fait, Monseigneur ! Répondirent-ils en riant. Vous êtes assurément le roi des ténèbres  

-  S'il en est ainsi, et connaissant les usages, vous serez d'accord pour signer avec moi un pacte des plus simples.

-  Mais certainement, grand Lucifer ! Qu'attends-tu de nous, pauvres mortels ?

-  Je veux l'âme de la première personne qui passera sur le pont pour me rejoindre. Signez ce document que je vous lance et notre affaire sera conclue.

Nos trois compères signèrent au bas du document de l'étrange personnage.

-  Tiens, attrape, vieux démon ! Il n'y manque plus que ta griffe !

Notre homme saisit le document et, tandis qu'il se penchait pour y apposer sa signature, son costume se déchira, laissant apparaître une queue rouge et fourchue qui semblait des plus réelles.

A cet instant, nos amis réalisèrent, avec effroi, qu'ils avaient réellement affaire au Malin et que celui-ci les avait dupés.

-  Alors, déclara le Diable, j'attends ! Lequel d'entre vous va se sacrifier ?

Pétrifiés par la peur, aucun n'osa bouger.

-  Décidez-vous ! Je n'attendrai pas toute la nuit pour prendre ce qui m'est dû !

Le plus jeune murmura quelques mots à l'oreille de ses amis, puis, s'adressant au fourchu, il déclara :

-  Monseigneur, nous ne pouvons nous décider et il nous faut nous en remettre au hasard pour connaître celui qui, d'entre nous, traversera le premier. Afin que ce choix soit équitable, et qu'aucune tricherie ne soit permise, accepteriez-vous de lancer vous-même les dés qui nous départageront ?

-  Qu'à cela ne tienne ! s'écria le Diable, et d'un bond, il franchit le pont.

-  Oh ! grand Satan, prince des Ténèbres, n'as-tu point dit que te reviendrait l'âme de la première personne qui franchirait le pont ?

-  C'est exact, dit le diable

-  Et bien, comme tu peux le constater, te voilà propriétaire de l'âme la plus noire que la terre ait portée, c'est-à-dire la tienne.

réalisant qu'il s'était pris lui-même à son piège, le diable entra dans une colère épouvantable et, d'un coup de sabot, détruisit le vieux pont avant de disparaître en fumée.

 

Mes amis, si jamais un soir de carnaval vous rencontrez une personne déguisée en Satan, évitez-la, on ne sait jamais.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Renard 18/10/2009 01:56


Heureusement que l'alcool n'avait pas complètement embrumé leurs cerveaux à ces trois copains...
Merci pour cette histoire Passager et bon dimanche à toi 


saadou 17/10/2009 12:05


la suite de l'histoire est ici à najac car le vieux pont n'avait pas vraiment disparu...
bisous


le passager 17/10/2009 13:00


Je me disai aussi ! il doit bien être quelque part.
BISOU à tous deux 


Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche