Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 11:06

Monseigneur, not bon maitre, Sire Nicolas , ayez pitié, de moi. Je suis si fatigué et si las. Toute la journée je dois trimer pour sur la route règler l’octroi, taille et gabelle dois m’acquitter, même sur le sel payer je dois. Si je ne paye point en temps voulu vos fermiers généraux me mettent tout nu. J’ai tant de devoirs et si peu de droits.

Mon saigneur , not bon mètre, vous si gras  oubliez moi, sinon ! ... Nous pauvres, mendiants et filles de joie quand le moment sera venu, nous ne vous oublierons pas.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

agathe 17/10/2009 13:10



que je suis d'accord avec toi
mais si je me mets à en parler, je deviens méchante ! !!



agathe 17/10/2009 11:55



que ceci est bien dit



le passager 17/10/2009 13:03


Tant de richesse et d'arrogance d'un côté et tant de pauvreté et de désespoir de l'autre,  je n'ai qu'un mot "indécence" 


zerlina 15/10/2009 20:16


espérons que Sire Nicolas lira ta supplique..

Bizzz


zerlina


Renard 15/10/2009 12:39


Sûr qu'il est un seigneur qu'aucun français n'oubliera, mais pas de la façon qu'il espère...


Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche