Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 18:10

16-09-2009-16-04-33.jpg

 

De grands financiers aux fastes outranciers

De leurs repères nous jettent en misère

Et pendant ce temps, là haut dans les monts d’Arrée

Des hommes au regard doux plantent le houx

De sordides politiques au coeur aride 

Écrasent de leur pouvoir des gens sans espoir

Et pendant ce temps, là haut dans les monts d’Arrée

Des homme au regard droit coupent du bois

Des industriels aux manigances démentielles

De leur présure polluent notre belle nature

Et pendant ce temps, là haut dans les monts d’Arrée

des hommes sur la terre rase frappent de leurs Penn bazh

Repost 0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 09:57

Assis à la terrasse du café, je dominais le marché qui s’étalait devant moi comme un long serpent multicolore. A ma droite en contre-bas, le va et vient incessant des voitures déversait sont lot de badauds qui s’épandaient dans les ruelles étroites et encombrées. Dans la brume matinale qui doucement s’estompait, l’odeur chaude de la crêpe saucisse se mêlait sans vergogne à celle plus subtile de mon café fumant, qu’accompagnait une galette pur beurre aux bords finement dentelés. Les chalands allaient et venaient dans un ballet sans cesse renouvelé, vieillards à la démarche hésitante, couples enlacés, femmes poussant landeaux, tout ce petit monde les bras chargés de sacs ou cabas pleins à craquer d’où dépassaient fruits et légumes. Par moments de petits groupes se formaient devant moi, me parvenaient alors des brides d’histoires dont la fin m’échappait au rythme des gens qui s’éloignaient. Des regards croisaient le mien, j’imaginais alors des vies et détaillais les acteurs de ce grand théâtre à ciel ouvert. L’horloge se mit à tinter marquant midi. Je refermais mon journal et commandais un blanc sec. J’étais bien.

 

Repost 0
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 18:17

 


Et l'homme était là, debout

le poing levé vers le ciel

mais personne ne le voyait


Et l'homme était là, debout

hurlant sa révolte

mais personne ne l'entendait

Alors l'homme s'est couché

il venait de découvrir qu'il n'existait pas


le passager

Repost 0
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 18:11


Soirée d'Arrée
        
                                           

Le chiffonnier, appuya son pen bazh sur la cheminée et se mit à  conter les histoires
du vieux temps
                                                                    

Repost 0

Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche