Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 20:30
 

Jadis, dans la région, vivait un vieux menuisier ; il était bon comme le pain et les enfants l'adoraient, car lui seul savait réparer leurs jouets cassés ou faire d'un morceau de bois un petit attelage auquel rien ne manquait.

 Son atelier était devenu le lieu de rendez-vous des enfants du village qui, dès la sortie de l'école, s'y rendaient en procession. Quel bonheur de voir ces petits s'ébattre en riant dans les copeaux, et comme notre ami était heureux de partager ainsi leur joie !

Ce bonheur ne durait jamais bien longtemps, car hélas ! le vieil homme était marié à la pire des femmes que la terre ait portée.

 

-  Biniou, arrête geindre ! Biniou, remue-toi ! Biniou par-ci, Biniou par-là !  Ce surnom, dont elle l'avait accablé, révoltait le menuisier.

Ah ! Au début, il avait essayé de s'opposer au caractère acariâtre de la mégère, mais la situation était rapidement devenue invivable et notre homme avait fini par se résigner, fuyant en silence les assauts de sa femme.

 Un soir, alors qu'assis devant la porte il contemplait les étoiles dans le ciel, son épouse sortit et se mit à hurler :

- Ma Doué !Biniou est encore en train de rêvasser. Au lieu de faire des pouloutes avec ton nez, va t’en plutôt chercher du bois pour le feu.  Et avec son balai, elle lui asséna quelques coups.

- Biniou ! Biniou ! Un jour il te fera danser, dit le vieil homme en essuyant d'un revers de manche la larme qui coulait le long de sa moustache. Puis, marchant à petit pas, il partit se réfugier dans son atelier où, allongé sur un banc, il s'endormit doucement.

Tout à coup un bruit le fit sursauter. Là, dans la pénombre, quelqu'un, en silence, l'observait. Notre ami enflamma une bougie. Debout devant lui, se tenait un enfant. Il avait le visage d'un ange et ses cheveux roux et bouclés faisaient penser aux longs copeaux de sapin qui jonchaient l'atelier.

- Qui es-tu ? Que me veux-tu à une heure pareille ? demanda le menuisier effrayé.
-Je veux que tu fabriques un Biniou ! répondit l'enfant. Un grand Biniou, mets-toi à l'ouvrage, car il doit être terminé dès l'aurore !

Une force intérieure insoupçonnée mit le vieil homme au travail : sciant, tournant, assemblant bois et peaux si bien que quand le jour se mit à poindre, l'instrument fut prêt.

J'ai dû rêver, pensa le menuisier en se frottant les yeux car, de l'enfant, il n'y avait plus de trace. Il avait disparu. Pourtant, le Biniou posé sur l'établi était la preuve du contraire. Soudain, la porte de l'atelier s'ouvrit, cédant le passage à une mégère en furie.

- Malestou ! ,  Biniou ! vieil ivrogne, c'est donc ici que tu cuves ton lambig !

La femme du menuisier n'avait pas plutôt prononcé ces mots qu'un son bizarre se fit entendre, c'était comme un miaulement d'abord plaintif, puis rapide et saccadé. On aurait dit que l'étrange musique venait du Biniou posé sur l'établi et, sans savoir pourquoi, les jambes de la commère se mirent à trembler et à danser la gigue dans tous les sens.

- Biniou ! Arrête-moi cette musique ! Criait la femme ; Mais le menuisier ne bougeait pas, et plus la femme criait le nom de Biniou, plus ses jambes s'agitaient sans qu'on puisse rien y faire.

- Iwan ! Par pitié ! Supplia t-elle !

A peine avait-elle prononcé le véritable nom de son mari que la musique cessa, la laissant sans force sur le sol. Après cette dure leçon, elle promit à son époux que, plus jamais, elle ne le traiterait de la sorte et, comme il n'était pas rancunier, il lui pardonna.

Le Biniou a disparu, mais je vais vous confier un secret : il paraît que, certains jours d'orage, assis sur un nuage, un ange aux cheveux roux fait de la musique avec un grand BINIOU.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Monica - entre terre et mer .. 08/11/2011 18:09



une belle histoire


 j adore les binious loll


 bonne  soirée pour toi 


 ( mais il ne pleut pas   meme  un peu de soleil couchant   ce soir )


 kénavo passager



Renard 02/10/2009 22:32


Une fois de plus, je suis enchantée... cette histoire de biniou est extra , en plus elle est drôle..
Merci à toi
Bises de nuit 


saadou 02/10/2009 21:26


oh! j'en veux un tout pareil!!! je sais déjà ce que j'en ferai...
bisou


saadou 02/10/2009 21:22


 ouais!!! je suis la prem à mettre un com bon c'est fait alors je vais lire l'histoire et je reviens!


Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche