Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 19:18

Sortant de la messe de minuit, le vieux pêcheur avait ouvert le col de son caban , laissant apparaitre sa longue barbe blanche pareille au tapis de neige qui couvrait la ville. Il alluma sa pipe, et s'assit sur un banc. Sur le porche de l'église les paroissiens, après s'être salués d'un joyeux Noël se dirigeaient d'un pas rapide vers leurs demeures où les attendait le réveillon. Le vieil homme ferma les yeux. Il revoyait ces Noëls d'antan passés avec sa femme et son fils, la cheminée décorée pour l'occasion, la crèche, le sapin, la dinde fumante, les paquets ouverts et la joie de son enfant. Une larme glissa sur sa joue. Il était loin ce temps là. Son fils était mort à l'âge de vingt ans sur une terre étrangère," Mort pour la France" qu'ils avaient dit, La mère l'avait suivi quelques années plus tard minée par le chagrin. Depuis ce temps notre homme était seul et s'il assistait encore aux messes de minuit ce n'était pas pour fêter la naissance d'un enfant mais pour demander à Dieu pourquoi on lui avait pris le sien.
Perdu dans ses pensées il vit s'approcher une petite fille, elle se planta devant lui et le regarda avec insistance.

- Qu'est ce que tu veux ? Tu ne dois pas avoir chaud avec ton petit blouson..

La gamine restait muette et continuait à l'observer de ses grands yeux ronds. Puis enfin elle se décida à parler.

C'est toi le père Noël ?

Le vieillard esquissa un sourire

- Où est ta maman, tu t'est perdue ?

- Là bas! La fillette désignait du doigt une jeune femme modestement vêtue qui faisait la manche à la sortie de l'église.

C'est toi le père Noël ? Redemanda la fillette.

La mine du marin s'assombrit

- Et ton papa ?

- J'en ai pas

- Et ta maison ?

- J'en ai pas

C'est ainsi que notre homme apprit que la petite vivait avec sa mère dans un foyer pour réfugiés. Elle venait d'une terre étrangère, une terre semblable à celle qui avait vu mourir son fils.
Lentement il se leva, prit l'enfant dans ses bras et se dirigea vers la mère de celle-ci.

- Madame, accepteriez vous avec votre fille, de passer ce soir de Noël en compagnie d'un vieil homme ?

La femme le regarda intensément sans rien dire puis dans un sourire accepta l'invitation.
Ce soir là on réveillonna fort tard à la maison du marin et il paraît que depuis ce temps une petite fille et sa maman coulent des jours heureux à la maison du père Noël.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

agathe 04/12/2009 09:31



quelle est belle cette histoire
mais c'est un conte que tu racontes
dans la vie c'est pas comme ça

dans la vie, les gens passent . . .tout droit
sans voir ,
égoistement

je t'embrasse le Passager tu apportes tant de belles choses
du rêve surtout et souvent tu fais couler une petite larme

tu devrais avoir une décoration
les gens qui donnent comme tu le fais ce sont des magiciens



le passager 04/12/2009 13:36


Non agathe les  gens biens existent, la preuve tu est là comme d'autres Saadou, zerlina, renard et tous les autres et pour ceux qui ne le sont pas ils sont plus à plaindre.


Quichottine 03/12/2009 18:30


Merci... C'est un bien joli récit, et je ne peux pas imaginer un seul instant qu'il ne soit pas vrai.

Passe une belle soirée.


le passager 03/12/2009 18:41


Il y a sur cette terre plein d'enfants malheureux et plein de pères et mères Noël potentiels


Petra 03/12/2009 10:42


Une histoire à rechauffer le coeur. Merci pour ce beau conte de noël.


le passager 03/12/2009 18:40


Nous avons besoin de croire à la bonté qu'elle ne soit pas seulement un conte 


Renard 02/12/2009 19:55


Oh que ça me plait cette histoire... 
Si ça pouvait être comme ça...
Vraiment, très beau ce conte
Merci Passager 


le passager 03/12/2009 18:38


Merci gentil renard mais tu sais le soir de Noël tout est possible et chacun d'entre nous peut parfois par un petit geste contribuer à cette magie.


Présentation

  • : Penn Bazh bâton Breton
  • Penn Bazh bâton Breton
  • : Les Bretons brandissaient leurs terrible penn-bazh ! Je ne sais plus de quel ancien livre j'avais tiré cette phrase mais ce fut le début d'une belle aventure.
  • Contact

Recherche